En stop #2, de Ljubljana à Mulhouse

Il a fallu quitter la Slovénie, c’était une matinée assez morose.

hrvoji kirchbergHrvoji – Ljubljana nord – Kranj – (Sesto – Zurich -) Baden – Bâle sud – Chalampé – Masevaux – Kirchberg.

Avec Matej, un autre bénévole qui rentrait sur Ljubljana, on est partis de Hrvoji vers 11h le 20 aout, et j’ai atteint l’Alsace (et même la rue du Moulin) le lendemain à 15h. Du stop rondement mené !

Du coup je me dois de parler un peu de mon voyage avec Matthias, qui m’a pris en stop à Kranj, pas très loin de Ljubljana, sans que je me doute (probablement lui non plus en fait) qu’il signait pour 700km, quelques photos-souvenirs et un hébergement à Zurich. On a pris de belles routes et on s’est arrêtés boire un café à Sesto, au pied des Dolomites :

IMG_2166

Tout au long de ce trajet intéressant et joyeux (je précise que Matthias faisait Zagreb – Zurich et ça m’a fait penser que si ça se trouve il existe des gens qui font la liste de toutes les villes qu’ils voudraient découvrir et ensuite voyagent dans l’ordre alphabétique), on a écouté pas mal de musique (ce que je n’ai pas dans mon sac à dos), entre autres :

Se faire l’album entier c’était un peu la cerise sur le gâteau.

La route de nuit a permis aussi d’écouter, entre autres, les premiers albums des Smashing Pumpkins et de Live, un groupe aux accents de Pearl Jam qui maintient éveillé. On a passé le temps, on a comparé le slovène et le croate, Matthias a parlé d’architecture, moi d’archéo, et surtout il m’a parlé de pleins d’endroits en Croatie que j’ai maintenant très envie de voir, à commencer par la vieille ville de Split (dont la ville médiévale s’est construite à l’intérieur puis autour d’un ancien palais romain) et l’orgue maritime de Zadar ! On est arrivés sur Zurich à minuit passé et je me suis endormi sur un matelas pour moi dans une chambre pour moi, sensations bizarres et pas désagréables. C’était le kirsch sur la cerise sur le gâteau…

IMG_2172

Le lendemain matin, petit panorama zurichois avant de reprendre la route jusqu’à Baden, où j’ai levé le pouce pour la première fois depuis 700km…

Le lendemain surtout, comme toujours quand je fais du stop en Allemagne (ok j’en ai fait deux fois dans ma vie mais deux fois c’est déjà la porte ouverte à un « comme toujours »), je me suis fait questionner par la douane allemande et, comme toujours, ils avaient l’air (et le comportement) d’agents de la STASI reconvertis. Je développerai peut-être cet épisode dans un autre article genre un bilan d’été, mais là ça me gave de finir sur ça alors que ce voyage en stop a été globalement parfait. Bref, cinq minutes après les Allemands qui m’avaient pris en stop m’ont déposé à une sortie d’autoroute et j’ai traversé le Rhin avec à chaque pas une joie de vivre un peu moins dissimulée, mon avenir proche était peuplé d’amis et d’un marcassin à la broche.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s