Sans indiscrétion, ça te coute combien ?

Puisqu’il flotte dans l’air un parfum de Cour des Comptes et que la question m’est souvent posée, je me lance dans quelques camemberts. Surtout, je ne voudrais pas que le manque d’argent soit un argument contre le voyage.

Petit point budget, donc : le mien. J’entends bien réduire les dépenses l’an prochain et il est bien sûr possible de voyager avec moins, voire sans rien du tout.

Vendeurs de change à Hargeisa (Somaliland)

 

Egypte (22 semaines) : 754€ (6411 livres égyptiennes)

10€ = 85 livres. (« En terrasse : 396 » veut par exemple dire qu’au cours des 22 semaines j’ai dépensé 396 livres égyptiennes en cafés/chichas/jus/bières.)
budget égypte sans avionA cela, j’ai soustrait 130 livres (gagnés pour quelques cours de français à Assouan).

 

Soudan (9 semaines) : 296€ (3111 livres soudanaises)

10€ = 105 livres.

budget soudan

Et j’y soustrais 1050 livres soudanaises gagnées à Khartoum à l’institut de langues.

 

Ethiopie (12 semaines)

L’Ethiopie a parfois un peu ressemblé à des vacances et, surtout, j’ai perdu une partie de mes notes de budget lorsqu’on m’a chouravé mon portable pendant la cérémonie du Meskel à Addis Abeba…

 

Somaliland (1 semaine) : 160€ (1.201.500 shillings somalilandais)

10€ = 75.000 shillings.

budget somaliland

Hmf, les frais de visa se taillent une part de lion quand on ne reste pas longtemps !

 

Djibouti (2 semaines) : 203€ (40.545 francs djiboutiens)

10€ = 2000 dej.

budget djibouti

Ma première librairie francophone en onze mois… ça s’est un peu fêté. En même temps, la belle étoile, le couchsurfing et le camping sauvage ont étouffé tout frais d’hébergement, et le stop tout frais de déplacement terrestre : )

****

Bon ça revient à 1400€ sur 8 mois. Ajouter trois mois d’Ethiopie et puis 160€ d’avion à l’aller, 250€ au retour. C’est encore beaucoup d’argent mais 2016 sera plus parcimonieux : )

Quand on n’a plus de sous, il suffit souvent, par exemple, de toquer à la porte d’un Institut Français ou d’un petit institut de langues local ravi d’employer un francophone, ou, le cas échéant, d’aller faire un peu de bénévolat le temps que, bien nourri, bien logé et à mi-temps, on puisse réfléchir sereinement à la suite. (En un mois passé à la ferme à Dahab, j’ai dépensé 15€…)

Il ne faut pas grand-chose pour partir et il en faut encore moins pour continuer. Mes plus belles expériences ont souvent été celles que le hasard a choisies, sans dépenses ni contacts préalables. Si vous avez envie de partir, partez. C’est tout. Quand éclot un sentiment de ce genre, ne nous prenons pas trop la tête avec l’argent. Il y aura d’autres langages.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s