Le blog

La seule question à laquelle je peux répondre à peu près de front (et encore), c’est : pourquoi ce titre de blog ?

Enig Marcheur (Riddley Walker en version originale) est un livre de Russell Hoban écrit à la fin des années 70 et dont vous pouvez lire résumé et critiques un peu partout sur internet. C’est grâce à des copains de librairie que j’ai fait attention à ce bouquin bizarre à triple jaquette. Je me souviens l’avoir ouvert dans le métro entre République et Châtelet et ma tête suffoquait de plaisir en lisant les premières pages. Cette lecture est une expérience probablement unique. A Arts et Métiers, trois lycéennes ivres s’étaient installées près de moi, l’une a fini par me proposer de sa bouteille de rosé pendant qu’une autre lorgnait sur ma page. Je me suis dit qu’elle allait mettre la désintégration de l’orthographe sur le compte de l’alcool. Je n’ai pas su s’il fallait en être triste ou heureux.

Et cette désintégration contribue à rendre le personnage touchant, un gamin qui erre sans attaches dans un monde en cendres, s’accrochant à une langue en morceaux, un peu teubé par moment mais c’est ce qui fait son charme.

Riddley Walker

NB : je ne me prends pas pour un gamin qui erre sans attaches dans un monde en cendres hahaha. Cela dit, je me prends encore moins pour un adulte marchant d’un pas certain dans un monde en fleurs. (Je n’ai toujours pas fini A l’ombre des jeunes filles en fleurs mais ce sera fait. Notez pour ceux qui ne le savent pas encore que la traduction espagnole de ce livre est A la sombra de las muchachas en flor. Allier le style de Proust au mot « muchachas » je sais pas pourquoi mais je trouve ça vraiment marrant.)

Bref, Enig Marcheur c’est un livre dont le style m’a bien remué, tant et si bien que le personnage aussi. Et de temps en temps je l’ouvre et c’est toujours (voire de plus en plus) ouf. Et rue de Panama, fin mai, quand je cherchais vite fait un titre pour ce blog qui n’existait pas encore, j’ai fini par trouver ça, c’est venu à l’origine de « marcheur », probablement. Alors oui d’accord, Enig c’est pour former « énigme », et « oligme » ça ne veut rien dire mais…

mais ça ne veut rien dire pour l’instant, c’est tout.

(Paye ta conclusion !)

   Jai fait entrer Lecouteur et l’ai couvert avec son sac à pionce en suite je l’ai peu lotoné au mi lieu de tous les chiens mouillés. Au chauff et tout confor en plus la schlingue c’été quelq chose qui pouvé te des foncé même pas bsoin de fhumer. Au bout d’un tant eum suis dit quil y avé peu dêtre aussi une aurt odeur là dedans mais j’ai papu dire ce que cété. J’ai comptine hué à radariser tentif un long long tant en suite eum suis dit que j’allé moi aussi me prendre un peu de somnol.

(trad. de Nicolas Richard, éd. Monsieur Toussaint Louverture, 2012)

 

Publicités

2 commentaires

  1. Bonjour Olivier . Merci de réaliser pour nous, par procuration, le rêve que nous n’avons pas su, ou pas pu réaliser. NB : nous avons eu le plaisir de partager 3 jours avec tes parents à Kermouraud. Pour info :ils vont très bien

  2. Salut Olivier,

    Déjà 1 an depuis ton passage aux Mesnuls avec ta famille pour un bon déjeuner en Décembre dernier.
    J’ai suivi ton périple et ses différents épisodes avec passion.
    J’ai rêvé devant ces quelques photos et tes récits. J’avoue avoir eu envie d’être à ta place de nombreuses fois pour vivre toutes ces aventures qui resteront à jamais gravées en toi.
    Cette période influencera certainement le reste de ta vie. Quelle chance.

    J’attends avec impatience des nouvelles et surtout te voir bientôt à Paris lors de ton prochain passage.

    Je t’embrasse, Vannina et les enfants se joignent à moi pour te souhaiter un joyeux noël.

    Richard MISSISTRANO

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s