#1, ‘We ride for Gondar…’

(Où l’on parle de calendriers. Mais avec des paysages en illustration, pour pas trouver le temps trop long.)

gallabatAprès avoir passé la frontière éthio-soudanaise de bon matin, je prends le bus pour Gondar, la ville principale du Nord éthiopien. Trois heures de route (asphaltée) à travers un paysage qui me laisse un peu pantois. Ça a commencé la veille, pendant mes dernières heures de route vers la frontière : après des milliers de kilomètres de désert, j’ai vu le Soudan se mettre au vert. A Gallabat, le poste-frontière, la végétation tropicale s’est doublée d’un air un peu moite et de moustiquaires au-dessus des lits. Mais maintenant ? il suffit d’une demi-heure de route pour que le paysage frissonne, s’ébroue, se hérisse. La route se met à sinuer, on grimpe. A quand remonte ma dernière route de montagne ? j’en ai connu dans l’est du Soudan et, avant ça, au Sinaï ; mais c’est toujours le désert qui avait le dernier mot.
Alors me voilà dans le bus qui serpente à flanc de montagne et le paysage me laisse pantois. Les massifs montagneux se laissent gentiment bleuir dans le lointain, carrelés de champs d’un vert tendre. Une terre presque noire assombrit quelques lopins. Bientôt les nuages s’amassent, le ciel gronde et se délivre d’une averse de grêle. Des torrents de pluie traversent la route. Adieu les djinns soudanais, qui filaient sur l’asphalte dans leurs écharpes de poussière. Place aux hauts plateaux, lessivés pour encore quelques semaines par la saison des pluies…

paysage

Mais avant d’arriver en vue de Gondar, ce serait pas mal que vous vous mettiez à l’heure éthiopienne.

Alors, le calendrier, déjà.
– Ici, le Nouvel An tombe le 12 septembre. Le 12 septembre est donc écrit par chacun : 01/01.
– Chaque mois a 30 jours. Au 30/01 (notre 11 octobre) succède le 01/02 (notre 12/10).
– Chaque mois ayant 30 jours, n’hésitez pas à ajouter en fin d’année un treizième mois de 5 jours (ou 6 si l’année est bissextile). Le 11 septembre est donc, trois-quarts du temps, le 05/13.

vaches
– L’année maintenant. Hahaha. Je vais vous raconter l’histoire d’un mec. Il s’appelle Greg. Il a un petit taf calé avec résidence de fonction à Rome et en tête de sa fiche de paye y a écrit « Pape ». Bon c’est un peu le bordel parce que y a plein d’anciens salariés avec le même prénom, alors pour éviter les confusions il se fait appeler Grégoire XIII. Et du haut de son balcon, Greg Croix-Troisbâtons s’ennuie. Il veut du neuf dans sa vie. Et puis on est un froid lundi de janvier, il pleut sur Rome, hier c’était l’Épiphanie et il a pas eu la fève (en plus elle était trop cool cette fève, c’était Marie-Madeleine en bikini. Mais c’est un connard de cardinal piémontais qui l’a eue). Bref, 1582 s’annonce une année toute pourrie. Alors il se dit je m’en fous, je suis Pape, je refais l’Épiphanie si je veux, je passe à l’année suivante même, tabula rasa. La semaine prochaine on remet ça et y aura une bonne odeur de frangipane qui montera en fumée blanche au-dessus de la maison et je hurlerai Habemus fevam.
Alors Greg Croix-Troisbâtons décide que le calendrier julien c’est tout foireux, que l’équinoxe de printemps n’est plus à la bonne date, bientôt on fêtera Pâques en été, bref une sombre affaire d’inexactitude bissextile qui fait désordre donc on va faire une mise à jour calendaire. Et c’est ainsi qu’en un rien de temps l’Occident passe de 1582 à 1590.
Pendant ce temps, en Ethiopie, l’Épiphanie c’était chouette, on a fait péter l’hydromel et le Patriarche de l’Eglise éthiopienne orthodoxe contemple la Reine de Saba en nuisette (du calme c’est juste une fève) et lui susurre : « 1582 c’est bon del, rien à carrer du Rital je change pas la date ! »
Ce sera pas la dernière fois que l’Ethiopie tiendra tête à l’Italie, mais Mussolini VS Hailé Sélassié sera pour un autre article, le voulez-vous ?
Ethiopia0038-L

Bref, je suis dans le bus et si dans ma tête il est environ 10h en cette matinée du 5 septembre 2015, en vrai ici pour chacun on est le 30/12/2007. Et il est 4h. Il est 4h parce qu’en Ethiopie la journée passe avec le soleil : au lever du soleil (6h), il est 00h. Au coucher du soleil (18h), il est 12h. Donc 7h du matin, ici c’est 1h du matin. Et 19h, ici c’est 1h du soir. Facile non ?

Je vous laisse mettre à jour votre date de naissance. Moi c’est fait, ici je suis né le 14/07/1983.

Bientôt Gondar.

C’est le premier article, vous avez encore le droit aux deux alphabets.

Publicités