Paris-Gokarna (2016)

La route continue, vers l’est, vers la sérénité…! (:

carte

26 février – 22 décembre (Cliquez sur la carte pour la rendre un peu plus lisible)

Quelques étapes fortes : le 23 avril c’était le festival soufi de Yalova, le 10 juin c’était mon retour au Sinaï, du 4 au 6 juillet c’était la route d’Istanbul à Hattusa, le 20 juillet c’était un autre joli trajet en Iran, le 20 septembre c’était la vallée du Wakhan…

Il s’est passé plein de choses, en Macédoine je me suis gavé de sauce aux poivrons, en Turquie de pêches du verger, en Iran de glaces à la pistache, en Ouzbékistan de raviolis au potiron, au Kirghizstan de crumbles aux pommes/poires/noix du jardin… En Turquie j’ai dormi dans une chapelle troglodyte, en Iran j’ai connu six heures de garde-à-vue, en Ouzbékistan j’ai campé dans une nécropole, en Inde j’ai emménagé sur le marbre froid du Temple d’Or puis sur les rochers tièdes des plages de l’océan Indien… J’ai connu l’hospitalité cordiale des Turcs, des Kurdes, des Turkmènes, des Tadjiks, des Pamiris, des Kirghiz et des Cachemiris… j’ai marché sur des goudrons de toute sorte et dans des nuages de poussière très métissés… j’ai pu me baigner dans la Caspienne, poser le pied sur les anciens fonds de la mer d’Aral et retrouver l’océan Indien, en décembre comme d’habitude (:

 

Publicités