Archives du mot-clé Alexandroupoli

La-Grèce-éternelle

Le 8 mai, un peu avant dix heures du matin, un bout de papier porté par le vent s’est échoué sur la barge qui reliait les deux rives du chenal de Vivari. Je m’y trouvais justement : la matinée était fraiche encore et sous la brise ionienne je pensais vaguement aux vieux cailloux de Buthrotum, dont je n’avais pas vu la couleur. Le papier tourna un peu devant moi, je restai un instant à observer son vol gauche avant de le saisir entre deux doigts, embarrassé à l’idée qu’il pût finir dans les eaux préservées de la lagune.
C’était un prospectus de grammage et d’impression modestes, estampillé du logo de plusieurs municipalités qui m’étaient inconnues et que je saurais plus tard attribuer aux provinces grecques d’Epire, de Macédoine et de Thrace. A vrai dire un objet de facture assez banale et sans doute destiné à la combustion, à ceci près qu’il m’apparut rédigé dans un style inhabituel, vaguement dadaïste, et où se disputaient en chaque phrase l’albanais, le grec et le serbocroate.
J’en propose ici la traduction libre :

La Grèce a un patrimoine très riche
Nous vous en conseillons pêle-mêle quoique sans prétendre à l’exhaustivité :
la quiétude ensoleillée de la bretelle autoroutière de Vasilikos ;
l’exploration à pied des routes du Pinde, réputées pour l’indifférence de leurs chauffeurs ;
une nuit hors des sentiers battus sur un rondpoint du péage de Kozani ;
les poubelles d’Alexandroúpoli, dans lesquelles se mêlent traditions culinaires d’Asie et d’Europe.
Terre plurimillénaire, la Grèce compte certaines des plus belles réalisations de l’art européen. Nous vous proposons la découverte de nombreux sites majeurs (excursions individuelles sans assistance) tels que l’abribus de Baphéika, la rocade de Thessalonique et les friches industrielles de Xánthi.
Forfait 5 jrs / 4 nuits LA GRECE ETERNELLE – Offerts : un gratin de nouilles à la crème à Néa Zichni et une nuit dans un abri de jardin à la frontière turque. Les pommes achetées en supermarché restent à la charge du voyageur. Possibilité d’acquérir un superbe bol en bois d’olivier dans l’une des nombreuses boutiques de Metsovo. Estimation totale du voyage : 6,85 €.
Pour tout renseignement, contactez-nous aux horaires habituels. Veuillez prendre en considération que nos bureaux du Pirée sont réglés sur l’heure de Pékin.

Galvanisé par l’attrait d’une telle offre, je ralliai sans plus tarder le proche poste-frontière de Sagiada, où je fis arranger mon acheminement au port d’Igoumenítsa et ma prise en charge par les autorités touristiques compétentes.

Passé les pluies, les chiens et les pouces infructueux, je me souviendrai par exemple longtemps du massif des Rhodopes au fond de l’horizon, des lueurs irréelles que l’orage achevé faisait sourdre derrière leur silhouette de plomb. A six heures du soir c’était une aurore pleine d’ecchymoses…

Voilà comment le 12, après cinq jours un peu rinçants de route grecque, je laissai défiler devant mes yeux Ümraniye, Bulgurlu… Kısıklı… et les stations suivantes, ligne 5 du métro d’Istanbul – les longs tunnels noirs me renvoyant un délicieux portrait de chien errant, le poil sec c’est vrai, le vêtement fatigué c’est sûr, mais l’oeil brillant surtout.